Trois façons d’anticiper l’absentéisme dans le secteur de la fabrication et de l’entreposage

L’augmentation récente de la demande d’employés dans les secteurs de l’entreposage et de la fabrication a donné naissance à une main-d’œuvre autonome dans ces secteurs. Souvent, les employés de ces secteurs savent qu’ils peuvent quitter leur emploi sans risquer une détérioration à long terme de leur employabilité. Ils pensent pouvoir réintégrer le marché du travail lorsqu’une meilleure occasion se présentera.

D’une certaine manière, l’absentéisme est un comportement tout à fait rationnel.

Alors que la société dans son ensemble se rouvre progressivement, cette vague de départs soudains devrait se poursuivre. Pour savoir comment les employeurs peuvent garder une longueur d’avance, nous nous sommes entretenus avec Stacy Gomes, gestionnaire principale des relations avec les employés chez Aerotek.

Contrôlez ce que vous pouvez

La dure réalité est que les employeurs du secteur de la fabrication et de l’entreposage ont une capacité limitée à prévenir ou à atténuer l’absentéisme. Ceux qui l’acceptent et se concentrent sur ce qu’ils peuvent contrôler auront un avantage.

Qu’est-ce qui est exactement sous le contrôle de l’employeur?

Sur place, vous pouvez contrôler les conditions, les politiques et les règles. Lorsque les employés se sentent valorisés, ils ont envie de venir travailler, et cela passe en grande partie par le fait qu’ils se sentent en sécurité et pris en charge. Parmi les autres stratégies qui ont fait leurs preuves, citons les équipements comme les salles de sport et les cafétérias, les congés payés et les réductions accordées aux employés. Le fait de lancer une invitation à l’équipe de balle molle interprofessionnelle peut contribuer à créer un environnement plus accueillant.

En général, il faut être incitatif. Assurez-vous que votre salaire, vos avantages et vos commodités sont à la hauteur.

Élargissez les avantages des employés aux employés contractuels

De nombreux employeurs du secteur de la fabrication et de l’entreposage offrent des avantages compétitifs pour attirer et retenir leurs employés, mais ils s’arrêtent là. Cela peut mener à des pointes des taux d’absentéisme chez les employés contractuels et créer un climat d’inégalité et de ressentiment qui peut également corrompre la culture du milieu de travail pour les employés à temps plein.

« Certains clients considèrent l’effectif occasionnel comme leur personnel. D’autres ne leur accordent aucun avantage et rejettent la responsabilité de tout problème sur le partenaire de dotation de personnel. Ceux qui obtiennent de meilleurs résultats en matière de fidélisation et de prévention de l’absentéisme ont tendance à traiter tous les travailleurs (contractuels ou à temps plein) de la même manière. Lorsque vos travailleurs temporaires voient des privilèges qu’ils n’obtiennent pas, ils se sentent sous-estimés et mis à l’écart. En partageant les privilèges, les travailleurs contractuels sont plus motivés à rester », déclare Gomes.

Il y a des limites. Offrir aux employés contractuels toutes les primes dont bénéficient vos employés à temps plein peut prêter à confusion. Toutefois, des avantages comme l’accès à la salle de sport ou à la cafétéria permettront aux employés contractuels de se sentir plus valorisés.

Élargissez la responsabilité et la formation aux employés contractuels

Il n’y a pas que les avantages qui doivent être accordés aux employés contractuels, il y a aussi la responsabilité et la clarté des attentes.

« Beaucoup de gens ne réalisent pas - certains traitent [le travail] comme si ce n’était qu’un emploi temporaire - mais lorsqu’il y a des responsabilités, la structure de ces attentes a tendance à motiver les gens », explique M. Gomes.

Bien sûr, certaines personnes ne vont pas réagir aussi bien à la responsabilisation. Mais pour Gomes, ce n’est pas la pire chose au monde. « Si cela fait peur aux gens, cela va effrayer les bonnes personnes », dit-elle.

Quoi qu’il en soit, ces attentes doivent être clairement définies. Parfois, les employés contractuels n’ont pas de visibilité sur les mécanismes réels d’évaluation de leurs performances. S’ils ont cette transparence, ils seront plus motivés et mieux préparés à faire le travail.

Si les employeurs du secteur de la fabrication et de l’entreposage ont peu de moyens de lutter contre l’absentéisme, il y a de bonnes nouvelles.

Vous n’avez pas à traverser cette épreuve seule.

Appuyez-vous sur un partenaire de dotation de personnel qui dispose de processus et de procédures clairs pour gérer les attentes des employés contractuels et voyez lesquels de ces processus il est judicieux d’appliquer à l’ensemble des employés.

Comme le dit Gomes, « abordez vos partenariats de dotation de personnel avec un esprit ouvert, posez des questions et impliquez-les dans la stratégie. Tout n’est pas noir ou blanc, il y a toujours une zone grise, mais elle ne doit pas nécessairement être floue ».

Pour une conversation plus spécifique liée à vos besoins particuliers, contactez Aerotek.