5 questions à poser lors d’une entrevue pour vérifier que l’emploi vous convient

employée souriante

Lors d’un entretien d’embauche, votre intervieweur ne devrait pas être le seul à poser les questions. Vous devriez aussi avoir le temps de faire un petit travail de détective.

Poser des questions est votre dernière chance d’avoir un impact important sur votre superviseur potentiel. Cela vous aide aussi à déterminer plus clairement si l’emploi/l’entreprise vous conviennent.

La plupart des gens posent des questions faciles qui en révèlent trop peu. Effectuez des recherches au préalable sur l’entreprise et le poste et posez des questions qui montrent votre intérêt et votre motivation. Si votre intervieweur ne vous fournit pas suffisamment d’informations au départ, les cinq questions suivantes combleront les lacunes.

1. Sur quels types de projets travaillerais-je?

Cette question peut sembler évidente, mais du fait de « l’anxiété que provoque l’entretien », vous pouvez oublier de rechercher des détails importants de ce genre.

Vous avez peut-être une idée générale de la description du poste, mais comme ce rôle occupera probablement une grande partie de votre temps, demandez un aperçu des tâches concrètes et subalternes avant de commencer. Vous voudrez savoir dans quoi vous vous embarquez et, espérons-le, ce à quoi vous pouvez vous attendre.

Faites-vous une idée des priorités de l’entreprise et de ce dans quoi vous vous engagez dans l’immédiat, notamment avec qui vous travaillerez et si vous serez membre d’une équipe.

Connaître les réponses à ces questions peut vous donner une idée de la position et de l’importance du poste au sein de l’organisation. Plus vous en apprendrez à l’avance, plus vous saurez si ce travail vous convient.

2. Pouvez-vous m’en dire plus sur la mission de l’entreprise?

Montrez de l’intérêt pour le dynamisme de l’entreprise. L’employeur veut des employés capables de s’acquitter de leur mission et vous voulez savoir si vous pouvez vous engager.

Posez les questions complémentaires suivantes pour en savoir plus :

  • Comment votre entreprise a-t-elle commencé?
  • Quels sont vos principaux objectifs?

3. Pouvez-vous me décrire l’environnement de travail?

Si vous devez travailler sur site, évaluez la sensation que vous procure l’endroit où vous passerez la majeure partie de votre temps. Vous devez éviter d’aller au travail avec réticence.

Les questions supplémentaires suivantes vous aideront à en apprendre davantage sur l’ambiance au travail :

  • L’espace de travail est-il ouvert?
  • L’environnement de travail est-il bruyant ou calme?
  • Comment décririez-vous votre culture de travail et le moral des équipes?
  • Qu’aimez-vous dans votre travail ici?

4. Offrez-vous des opportunités de développement professionnel?

Si vous aspirez à vous développer, à apprendre et éventuellement à grimper les échelons, ne manquez pas de poser cette question. La réponse de l’employeur montrera comment vous pourrez progresser et ce qu’il attend de vous tout au long de l’aventure. De plus, vous lui montrerez que vous espérez rester un moment dans son entreprise.

Si l’entreprise n’offre pas d’avancement ou d’occasions d’étendre vos compétences professionnelles, imaginez-vous au même stade dans un an. Aurez-vous perdu votre élan? Vous ennuierez-vous? Aurez-vous l’impression de vous être sous-estimé? Gardez tous ces points à l’esprit.

5. Quel est le plus grand défi auquel vous ayez été confronté depuis que vous travaillez ici?

Tenez compte de tout le bon ainsi que du moins bon. Si votre intervieweur est sincère et est disposé à communiquer franchement, faites-vous une idée des difficultés de l’entreprise. Si vous aimez les défis ambitieux, vous pouvez simplement être motivé par l’opportunité de grandir et d’affronter les difficultés de front.    

Évaluez la situation par vous-même

Comprendre les attentes initiales et viser une communication claire et précise vous permettra de partir du bon pied. Posez les questions nécessaires pour vous orienter et vous faire une idée de la situation à la fin du premier entretien.

Quand l’employeur vous rappellera pour un deuxième entretien, il y a de fortes chances que vous sachiez déjà si cela vaut la peine de poursuivre cette relation.