Attn : Assembleurs. Avez-vous entendu parler des emplois en salle blanche?

un homme travaillant dans un laboratoire

Quand vous entendez le terme « salle blanche », à quoi pensez-vous? Indice : Cela n’a rien à voir avec le nettoyage.

Une salle blanche est un environnement hautement contrôlé qui diffère de l’environnement d’assemblage traditionnel. Ce concept offre une opportunité croissante aux personnes qui occupent des postes d’assemblage. En outre, certains travaux en salle blanche sont uniquement conçus pour avoir un impact positif sur l’humanité.

Nous avons appris tout cela de l’expert du secteur Sherri Richardson, responsable sur site d’Aerotek, qui travaille avec une entreprise spécialisée dans les salles blanches à Irving, au Texas. Lisez la suite pour découvrir ce que vous pouvez attendre d’un travail en salle blanche et comment vous qualifier pour un tel emploi.

Que fait-on dans une salle blanche?

Les tâches réalisées en salle blanche couvrent plusieurs domaines.

Dans une salle blanche, vous pouvez fabriquer tout ou partie des objets suivants :

  • Dispositifs médicaux tels que des stimulateurs cardiaques et des membres artificiels
  • Équipements aérospatiaux
  • Produits pharmaceutiques
  • Téléphones portables
  • Montres intelligentes
  • Ordinateurs portables
  • Cartes de circuits imprimés destinés à divers appareils électroniques

L’environnement stérile garantit que les composants délicats ne sont pas contaminés par la poussière et d’autres débris. La plupart des tâches impliquent l’assemblage de composants complexes. Les autres responsabilités peuvent inclure la supervision du travail ou la gestion de l’aspect saisie de données de l’entreprise, comme la documentation et les inventaires. Ce travail est similaire à d’autres chaînes de montage, sauf qu’il se déroule dans un environnement stérile.

De quelles compétences avez-vous besoin pour travailler dans une salle blanche?

Les employeurs de salles blanches recherchent des ouvriers d’assemblage qui sont à la fois soucieux du détail et aptes à travailler en équipe. Ils recherchent également des compétences informatiques et une expérience de la documentation détaillée.

Alors que certaines salles blanches peuvent nécessiter une certification spéciale, ceci n’est pas une règle universelle. Selon Sherri Richardson : « Une salle blanche particulière exige que les nouvelles recrues suivent plusieurs jours de formation avec un technicien expérimenté, en particulier pour apprendre à entrer et sortir d’une salle blanche. Le respect de procédures spéciales lors des entrées et des sorties peut faire la différence entre une salle blanche propre et une salle blanche qui a été compromise. »

Ce type d’emploi exige davantage l’acquisition des compétences appropriées que des qualifications renforcées, de sorte que l’expérience adéquate du travail d’assemblage associée à un diplôme d’études supérieures ou secondaires peut vous ouvrir la porte.

À quoi ressemble un environnement de salle blanche?

Travailler en salle blanche n’est pas forcément difficile, mais c’est rigoureux et systématique. Pour réduire les particules de peau, la saleté, la poussière et les allergènes dans la pièce, vous devez porter :

  • Un ensemble de protection
  • Un écran facial
  • Des gants
  • Un filet à cheveux
  • Des protections de manches
  • Des couvre-bottes
  • Une protection pour les poils du visage

C’est une installation froide et légèrement pressurisée, où la préparation pour le travail ne concerne pas seulement ce que vous portez, mais aussi ce que vous ne pouvez pas porter :

  • Pas de maquillage
  • Pas de bijoux
  • Pas de faux ongles ni de faux cils
  • Pas d'eau de Cologne ni de parfum

« Je crois que les candidats réagissent surtout à l’obligation de ne porter aucun maquillage », reconnaît Sherri Richardson. « Il convient aussi d’avoir conscience du fait que travailler dans une salle blanche et s’asseoir à votre bureau n’est pas la même chose. Vous n’avez pas tous vos objets personnels autour de vous, notamment votre téléphone portable, ce qui dans de nombreux lieux de travail est considéré comme une distraction. Ici, c’est aussi un contaminant. »

Mais si vous pensez aux produits que les gens développent et testent dans des endroits comme ceux-ci, c’est un travail qui peut faire une différence dans la vie des autres. Dans le cas de l’assemblage de dispositifs médicaux, cette différence peut même être suffisamment importante pour sauver des vies.

Comment aller de l’avant dans une carrière en salle blanche?

Les assembleurs possédant une solide éthique de travail et la maîtrise du détail et de la documentation que nous avons mentionnées peuvent devenir des formateurs ou des chefs d’équipe, ces deux postes offrant une rémunération supérieure.

« C’est un formidable domaine dans lequel se lancer », précise Sherri Richardson. « À l’avenir, nous observerons une énorme croissance du besoin de professionnels en salle blanche à tous les niveaux. Dans la mesure où le nombre personnes qualifiées pour le travail en salle blanche est actuellement limité, il y a une réelle chance de pouvoir débuter au bas de l’échelle et de grimper assurément les échelons au fur et à mesure. »

Donc, si vous avez envie de faire autre chose que de l’assemblage traditionnel, n’hésitez pas à consulter les perspectives d’emploi en salles blanches sur notre tableau d’offres d’emploi.