Comment devenir un chef de file dans les métiers spécialisés

Travailler fort. Fabriquer ou entretenir des produits essentiels. Être rémunéré.

C’est le credo de l’ouvrier qualifié. Si ces trois objectifs simples correspondent à votre style de vie et à votre vision du monde, vous êtes en excellente position pour accéder à un poste de direction.

Les baby-boomers quittent leurs fonctions sur place, comme celles de gestionnaire, de contremaître et de superviseur. Le nombre d’experts possédant des compétences hautement spécialisées, comme les soudeurs ou les machinistes sous-marins, n’a cessé de diminuer. Les écoles de métiers et les programmes d’apprentissage sont confrontés à une baisse des inscriptions depuis un certain temps déjà.

Tout cela représente une grande occasion pour ceux qui développent des compétences hautement spécialisées. Imaginez que vous deveniez le dirigeant le plus recherché dans votre profession dans toute votre ville, votre comté ou même votre État. Plus vous commencez tôt, plus c’est facile.

Ciblez les compétences spécialisées les plus rares

La recherche de professionnels qualifiés s’étend à de nombreuses disciplines comme : la fabrication de métaux, l’usinage à commande numérique par ordinateur, le câblage de panneaux, la soudure, la menuiserie et l’entretien. D’un point de vue purement « ce qui me permettra de trouver le plus de travail », voici quelques compétences qui seront recherchées.

Les secteurs suivants sont tous à la recherche de professionnels des métiers spécialisés :

  • Aérospatiale et défense
  • Médical/Pharmaceutique
  • Transport
  • Production alimentaire
  • Technologie
  • Construction

Cela représente une occasion de perfectionnement pour les travailleurs qualifiés actuels. Si vous êtes maçon ou charpentier, voyez ce que vous pouvez faire pour vous spécialiser et développer vos compétences dans ce métier. Renseignez-vous pour savoir quelles compétences sont les plus rares dans votre région. Le retard d’un sous-traitant le plus susceptible de provoquer des ralentissements sur le chantier est un bon point de départ.

Ayez un esprit d’entrepreneur au travail

Il est possible d’obtenir une formation initiale et informelle même si nous ne participons pas à un programme d’apprentissage ou de certification, il suffit de chercher les occasions. Déterminez la compétence que vous voulez apprendre et voyez si un ouvrier qualifié est prêt à vous guider. Soyez persévérant, mais respectueux. Proposez de payer le repas. Cela ne coûte rien de demander.

Entre deux contrats, vous pouvez étudier les possibilités offertes par les grandes entreprises qui proposent des programmes d’apprentissage et de formation en cours d’emploi plus formels. Cela peut rapporter gros à l’avenir, même si vous occupez un poste moins qualifié ou si vous subissez une légère baisse de salaire à court terme. Les entreprises qui proposent des programmes de formation ont tendance à être les plus performantes, et elles sont toujours à la recherche de personnes affamées et désireuses d’apprendre.

Exploitez les ressources des écoles de métiers

Si vous pouvez aller dans une école de métiers, examinez les programmes de renforcement des compétences dans un créneau particulier.

Même si un programme formel de formation professionnelle est trop contraignant pour vous, les écoles de métiers peuvent être une excellente source d’information sur le marché du travail de votre région. Renseignez-vous sur les programmes qui offrent les formations les plus spécialisées et les plus rares.

Il est très important d’améliorer vos compétences générales. Savoir comment se présenter correctement au travail, comprendre les attentes des employeurs en matière de professionnalisme et savoir gérer les relations sur le lieu de travail sont autant de compétences cruciales. Les écoles de métiers s’associent souvent à des entreprises comme Aerotek pour améliorer les compétences générales. Recherchez des écoles proposant des programmes similaires.

Si vous avez déjà suivi un programme de formation formel ou obtenu une certification, contactez l’école ou l’organisation professionnelle qui a organisé le programme pour obtenir plus de renseignements sur les compétences utiles. Ils peuvent vous orienter dans la bonne direction et vous aider à élargir votre réseau.

Bien sûr, les écoles de métiers ne sont pas la seule ressource dont vous disposerez pour développer les compétences qui vous permettront de travailler dur, de gagner de l’argent et de construire des choses intéressantes pendant des années.

Vous pouvez également vous adresser à un recruteur pour vous aider à déterminer la voie qui correspond le mieux à vos préférences professionnelles. Après tout, la maçonnerie n’est peut-être pas votre truc.

Pour découvrir la meilleure possibilité de croissance dans les métiers spécialisés, contactez un recruteur dès aujourd’hui.