CV : Choses à ne pas faire 7 erreurs qu’il convient d’éviter

Jeune femme assise et lisant un document | Aerotek.com

À un moment ou un autre, nous avons tous fait des erreurs dans notre CV, par exemple en prenant trop de libertés avec le peu d’'espace disponible. Parfois, nous avons suivi de mauvais conseils. Après tout, ce ne sont pas les informations contradictoires qui manquent à propos de ce qui est acceptable pour rédiger un CV.

Heureusement, les recruteurs d’Aerotek Taylor Guido et Emily Lansinger nous éclairent sur le sujet. Ils décrivent les astuces, les raccourcis et les faux pas qui rebutent les recruteurs et les gestionnaires d’embauche dont l’activité consiste parfois à examiner des centaines de CV chaque jour. 


1. La page unique n’est pas une règle d’or

Il existe une rumeur selon laquelle votre CV doit absolument tenir sur une seule page. Mais sacrifier la qualité à la brièveté est une erreur magistrale. Pensez à indiquer ce qui est important plutôt qu’à raccourcir le contenu.

« Donnez suffisamment de détails pour décrire votre expérience professionnelle. Je travaille souvent avec des candidats qui ont occupé cinq emplois de longue durée dans un même secteur depuis 25 à 30 ans. Rien que cela, ce sont plus de deux pages d’informations. La page unique est un mythe », explique Taylor Guido.

Si vous venez d’'arriver sur le marché du travail ou si votre expérience pertinente est limitée, une page suffit probablement pour présenter votre parcours professionnel. Pour évaluer vos compétences et vous aider à trouver le bon emploi, les recruteurs ont besoin de savoir ce que vous faisiez avant. Donnez les informations pertinentes pour l’'emploi auquel vous postulez, et ne vous inquiétez pas si une seconde page est nécessaire.


2. Ne soyez pas trop bavard

D’un autre côté, vous risquez de déborder d’informations. N’écrivez pas une dissertation sur toutes vos tâches quotidiennes. Contentez-vous d’au maximum cinq points concis pour décrire chaque poste.

Mentionnez aussi les certifications, promotions et autres réalisations sur votre CV, sans oublier les mesures et quotas utiles. Les chiffres attirent l’attention du recruteur qui examine environ 50 CV par jour.

« Lorsqu’Aerotek remet un CV à un gestionnaire d’embauche, celui-ci y consacre en moyenne 60 secondes. Vous devez donc optimiser vos 60 secondes. Le recruteur doit parcourir votre CV et savoir immédiatement si vous êtes un candidat qualifié », ajoute Emily Lansinger.


3. Évitez le tape-à-l’œil

Nous savons qu’il peut être fastidieux, voire exaspérant, de se mettre en avant dans un CV, mais n’'essayez pas de l’égayer juste pour le plaisir, ou en pensant à tort que la forme est un bon moyen de vous démarquer. À moins que vous ne cherchiez un emploi dans le domaine des arts, restez simple.

Les photographies de vous, les polices de caractères insolites et les couleurs vives sont à proscrire. Cela ne fera pas ressortir votre CV de manière positive.

« Évitez les visuels ridicules. Ce n’est pas professionnel et n’aide pas à valoriser vos qualifications », ajoute Taylor Guido.


4. Pas de « je »

Même si le CV ne parle que de vous, n’'écrivez pas à la première personne. En d’autres termes, n’utilisez pas de « je » dans les listes de projets, les responsabilités, etc. Simplifiez avec des substantifs, par exemple « Gestion d’une équipe de bénévoles » ou « Tâches de bureau quotidiennes ». Les recruteurs et les employeurs savent que c’est vous qui avez fait tout cela.


5. Clarifiez votre calendrier

Lorsque vous dressez la liste de vos emplois, soyez précis sur les périodes travaillées; ne vous contentez pas d’'indiquer les années. Les recruteurs et les gestionnaires d’embauche seraient désorientés. Après tout, si vous indiquez avoir travaillé dans un restaurant de 2011 à 2012, rien ne dit que ce n’est pas de décembre 2011 à février 2012.

D’un autre côté, si vous ne précisez pas les mois, vous risquez de vous survendre. « Pour autant que je sache, 2011 à 2012 signifie de janvier 2011 à décembre 2012, soit presque deux années complètes. Lorsque je demande aux candidats de détailler combien de temps ils ont occupé tel ou tel emploi, c’est très différent s’ils répondent « deux ans » ou « deux mois », explique Emily Lansinger.


6. Évitez les coordonnées douteuses

Veillez à ce que votre courriel de contact reste professionnel. On pourrait penser que cela va de soi, mais les recruteurs tombent parfois sur des choses très drôles. Si votre adresse courriel personnelle contient des éléments douteux ou si vous l’avez créée à l’époque de la naissance d’Internet, créez une adresse plus professionnelle pour votre recherche d’emploi.

Suivez les conseils d’Emily Lansinger : « J’ai dû vérifier les adresses de courriel les plus folles en les relisant aux candidats. C’est embarrassant de les dire à haute voix, et encore plus quand ce ne sont pas les vôtres. »


7. Ne mentionnez pas les loisirs non pertinents

Sauf s’'ils sont directement liés à l’'emploi que vous souhaitez obtenir, n’indiquez pas vos loisirs. Si vous visez un emploi de concepteur graphique senior, les centres d’'intérêt en rapport avec votre vie professionnelle, comme la photographie, sont judicieux.

Emily Lansinger propose une alternative à la section « Loisirs » : « Vous pouvez trouver des moyens créatifs de faire transparaître votre personnalité. Dans la rubrique "Formation", indiquez les clubs auxquels vous avez adhéré. Sinon, ajoutez les intérêts professionnels dans le point correspondant de votre description de poste. N’oubliez pas que les employeurs cherchent avant tout à connaître vos compétences pertinentes. »


Améliorez vos chances d’obtenir le poste

Adaptez toujours votre CV à chaque emploi recherché. Si votre candidature intéresse un recruteur et s’'il vous contacte, demandez-lui ce qu’il pense de votre CV.

Pour Taylor Guido, « Nous sommes des experts chevronnés en matière de curriculum vitae, et les gestionnaires d’'embauche nous disent souvent ce qui fonctionne ou pas. Nous avons confiance en nos conseils et compétences pour la création de CV. Notre rôle, c’est de vous aider. »&nbsp;</p>