1. Accueil
  2. Nouvelles

La liste de vérification de votre recruteur – Que demander lorsque vous commencez un nouvel emploi?

En tant qu’employé contractuel, vous avez l’habitude de recevoir des instructions précises sur toutes sortes de procédures, qu’il s’agisse des feuilles de temps, des tests de compétences ou de la préparation aux entrevues. Chaque employeur dispose de ses propres méthodes pour évaluer votre viabilité comme candidat et il incombe au recruteur d’établir le lien entre vos compétences et les exigences de l’employeur.

À devoir jongler avec toutes ces informations tout en offrant une bonne performance, vous pouvez parfois avoir l’impression de faire partie d’un cirque. Mais, malgré tout ce que vous avez à faire, prenez-vous du temps pour évaluer la performance de votre recruteur?

Eh bien, il est temps de lui lancer les cerceaux en feu. Après tout, vous n’êtes pas le seul sur la corde raide.

Votre recruteur répond-il aux normes les plus élevées de son métier? Fait-il tout ce qu’il peut pour vous permettre de réussir et vous aider à atteindre vos objectifs? Parcourez la liste de vérification suivante pour le savoir.

Votre recruteur a-t-il décrit le poste avec précision?

Une partie importante du travail du recruteur consiste à déterminer ce qui est exigé des candidats dans le cadre de chaque contrat. Gardez ces questions à l’esprit :

  • Le recruteur a-t-il communiqué les responsabilités et les exigences de manière compréhensible?
  • A-t-il décrit avec précision la culture de l’entreprise, et non seulement où se trouver et quoi faire?
  • Est-ce que je me sentais suffisamment préparé pour réussir dès ma première journée?

Rappelez-vous toutefois que la désinformation ne vient pas toujours du recruteur. Il est possible que la personne-ressource avec qui votre recruteur communique chez l’employeur n’ait pas transmis tous les détails pertinents.

Dans ce cas, envisagez de demander au recruteur de faire un suivi auprès de sa personne-ressource chez le client. Pour mieux comprendre quelles sont les pièces manquantes, vous pouvez également demander à votre recruteur d’organiser une rencontre téléphonique pour discuter du poste avec un autre employé contractuel travaillant au même endroit.

Quelle est sa capacité de réaction?

Même si vous avez un excellent recruteur, vous pouvez arriver sur un lieu de travail et constater que quelque chose ne va pas. Par exemple, l’employeur vous demande de faire quelque chose d’inattendu, comme vaporiser des produits contre les termites alors que vous pensiez avoir obtenu un poste de mécanicien d’aéronefs. Certaines choses ne sont tout simplement pas claires.

Prenons un exemple un peu plus réaliste. Le poste décrit correspondait à de l’analyse de données, mais en fait vous effectuez de la saisie de données. Le domaine est le même, mais la tâche est différente.

Un bon recruteur passera du temps à clarifier les responsabilités d’un poste pour éviter de vous placer dans de telles situations trompeuses. Toutefois, des accidents sont toujours possibles. Si le poste ne correspond pas à ce qui était promis, demandez de l’aide.

C’est la capacité de réaction d’un recruteur lorsqu’une situation requiert son attention qui détermine véritablement sa qualité. Alors, posez-vous les questions suivantes :

  • Mon recruteur sera-t-il disponible si je dois communiquer d’urgence avec lui au besoin?
  • Lorsque je lui ai parlé d’un problème sur place, a-t-il réagi rapidement?

Bien sûr, toutes les situations ne sont pas urgentes (non, même lorsque vous devez travailler en étroite collaboration avec une personne qui mâchonne la bouche ouverte). Par conséquent, il est peut-être préférable de ne pas envoyer de SOS pour des problèmes moins graves. Cependant, il est important d’évaluer ce qui se produit lorsque vous avez besoin d’aide.

Est-ce qu’il me demande comment je vais?

Bien sûr, c’est bien d’avoir un recruteur qui vous soutient dans toutes les situations où vous vous sentez vulnérable. Mais il est également bon qu’il soit présent même quand tout va bien.

Posez les questions suivantes :

  • Mon recruteur a-t-il fait un suivi pour voir comment mon affectation se déroulait?
  • Si je lui demande, donne-t-il des conseils sur la manière dont je peux utiliser l’expérience acquise à mon emploi actuel pour obtenir mon prochain poste?
  • M’a-t-il transmis les commentaires que mon gestionnaire lui a donnés?

La confiance mutuelle est la clé pour établir une relation de travail solide avec votre recruteur, et cela commence dès maintenant.

A-t-il à cœur mon intérêt?

Un partenaire de recrutement fiable devrait défendre vos intérêts avec la même ardeur qu’il défend les entreprises avec lesquelles il travaille. Travaillez avec quelqu’un qui se soucie réellement de vous et ne vous traite pas comme si vous étiez simplement là pour respecter un quota.

Si vous n’oubliez pas de vérifier cette liste et que vous vous fiez à votre intuition, vous saurez si votre recruteur est fait pour vous.