Faire preuve de créativité pour pourvoir des emplois d’usine

fabrication

Le secteur manufacturier représente 11,4 % du PIB national et plus de 6 trillions de dollars au produit annuel. Cependant, le secteur manufacturier fait face à une pénurie de talents qui, si elle n’est pas corrigée, pourrait être nuisible.

Au cours de la prochaine décennie, près de 4,5 millions d’emplois dans le secteur manufacturier devront être pourvus aux États-Unis. Pour nous assurer d’avoir suffisamment d’employés pour répondre à la croissance, des solutions innovantes sont nécessaires, selon les experts d’Aerotek, qui proposent des recommandations sur la manière dont les employeurs peuvent recruter et retenir une main-d’œuvre qualifiée.

Tendances de l’emploi

<p style="z-index: 1;">« On observe aujourd’hui trois grandes tendances qui stimulent l’emploi dans le secteur manufacturier, souligne Lindsay Green, directrice des ventes stratégiques chez Aerotek. « Les offres d’emploi ont augmenté, les taux de rémunération augmentent et le nombre de personnes à la recherche d’un emploi dans le secteur manufacturier a diminué. »

Infographie du dilemme en matière d’embauche dans le domaine de la fabrication d’Aerotek

<p style="z-index: 1;">« La concurrence a toujours été un facteur crucial pour déterminer le niveau de rémunération des employés dans le secteur », explique-t-elle. « Mais plus récemment, les nouveaux employeurs sur le marché offrent beaucoup plus pour recruter des travailleurs et ce secteur est en train de changer. » Sur un marché qui paie traditionnellement 11 $/heure, par exemple, les employeurs sont en concurrence avec les nouveaux arrivants qui paient 16 $/heure. »

Cette dynamique crée un niveau de tension supplémentaire. « Les employeurs réagissent en augmentant les salaires de 10 à 20 %, voir plus, mais cela ne peut pas se faire du jour au lendemain », précise Lindsay Green.

<p style="z-index: 1;"><strong></strong>« En cette période de chômage à son plus bas historique, j’ai constaté que les fabricants veulent plus que jamais cerner les facteurs qui incitent les employés à accepter une offre d’emploi plutôt qu’une autre et ceux-ci impliquent souvent une meilleure rémunération », convient Sammy Schurr, une directrice de comptes stratégiques spécialisée dans le secteur. « Le lieu est un autre facteur pris en compte…, car les employés ne sont pas disposés à conduire plus loin pour un travail à salaire identique. Les sites accessibles en transport en commun peuvent avoir l’avantage auprès des candidats à un poste. » Cependant, fait-elle remarquer, les fabricants dont les sites sont plus éloignés ou qui ne sont pas accessibles en transport en commun peuvent se remettre en selle en offrant des incitations.

Comment être un employeur de choix

Lindsay Green conseille ses clients sur la façon d’améliorer leur « argumentaire » auprès des employés potentiels en développant et en communiquant une proposition de valeur faite aux employés (EVP) impossible à refuser. « Les candidats veulent savoir pourquoi ils devraient vous choisir plutôt que vos concurrents », dit-elle. Assurez-vous que votre EVP est authentique et convaincante, en articulant clairement votre mission, votre culture, vos avantages et vos opportunités futures.

Proposer des opportunités de développement professionnel et de compétences aux nouveaux employés et aux employés existants peut aider à améliorer la visibilité, la valeur et la réputation d’une entreprise, souligne Sammy Schurr. Certains fabricants investissent dans des formations rémunérées pour créer leurs propres candidats qualifiés, ajoute-t-elle. « Ils embauchent des personnes à fort potentiel au lieu d’insister uniquement sur des candidats possédant les compétences ou l’expérience parfaites, puis ils proposent des formations pour les mettre à niveau. »

Surveiller la rotation du personnel

<p style="z-index: 1;">« La rétention est l’autre face du recrutement — et elle est presque aussi importante pour les résultats », précise Lindsay Green. « Si les employeurs embauchent des employés mais ne les gardent pas, tous les efforts qu’'ils déploient sont vains », ajoute-t-elle. « Selon HR Dive, des effectifs qui changent sans cesse ne seront jamais hautement productifs et les coûts de remplacement d’un travailleur qui quitte son poste atteignent en moyenne 33 % du salaire annuel d'’un employé.

Nous menons des entretiens de départ afin de savoir pourquoi les employés s’'en vont et où ils vont pour aider les employeurs à identifier les problèmes spécifiques et à y répondre. »</span></she>3

Lindsay Green aborde également ces questions dans les revues d’affaires stratégiques qu’elle tient régulièrement avec ses clients dans le secteur manufacturier. <span>« Certains employeurs ne voient pas toujours comment l’'attrition, la productivité et les coûts totaux sont liés les uns aux autres », dit-elle. « Nous partageons donc un large éventail de données — allant des tendances du secteur aux statistiques spécifiques relatives à leur main-d’œuvre en particulier. Nous les exhortons aussi à évaluer leur production pour voir l’impact que le manque de personnel, l’intégration continue et le taux de départs peuvent causer. »</span>

Opter pour les employés occasionnels

La planification des effectifs joue un rôle important dans la gestion des coûts tout en maintenant la productivité. « Les fabricants qui ont une charge de travail variable peuvent choisir d’embaucher des employés occasionnels afin d’avoir de la flexibilité », affirme Sammy Schurr. « Au lieu d’embaucher lorsque les affaires sont bonnes et de licencier lorsque les affaires vont mal », ajoute-t-elle. Récemment, dit-elle, elle a observé une augmentation des fabricants qui convertissent davantage d’employés contractuels en employés permanents, peut-être en réponse au faible taux de chômage.

Conclusion

Les fabricants ont du pain sur la planche, du fait de l’environnement de travail compétitif et de l’augmentation des coûts de main-d’œuvre. Cependant, en mettant en œuvre des stratégies telles que la gestion de l’attrition et l’offre de formations rémunérées, ils peuvent garder les effectifs nécessaires pour mener à bien leurs activités, en pleine croissance.

Vous voulez en savoir plus? Consultez le document technique de 2018, Offre d’emploi : Le dilemme en matière d’embauche dans le domaine de la fabrication ou communiquez avec Aerotek dès maintenant.