1. Accueil
  2. Nouvelles

Comment gérer les erreurs au travail

« Non, non, non, non, non! Ce n’est pas vrai! Dites-moi que ça ne vient pas vraiment de se produire! »

Oui. Ça arrive. Cela arrive tout le temps, chaque jour, à des gens du monde entier et, tôt ou tard, à tout le monde. Comme vous le savez sans doute, la partie délicate consiste à régler le problème de la bonne façon.

Pour cela, il est essentiel de rester calme tout au long du processus. La panique ne vous aidera pas à résoudre le problème. Imaginez que vous regardez une série où un personnage a fait une erreur, panique, puis fait un tas de bêtises qui empirent les choses. Tirez-en une leçon : lorsque vous paniquez, les erreurs tournent à la catastrophe. Donc, ne paniquez pas.

Pour le moment. Voici cinq questions que vous pourriez vous poser en ce moment et cinq réponses qui peuvent vous aider à prendre les bonnes décisions.

Dois-je informer mon supérieur d’une erreur que j’ai commise au travail?
Probablement. Vous pourriez avoir des raisons compréhensibles pour ne pas vouloir parler d’une erreur à votre supérieur, mais le silence entraîne généralement encore plus de problèmes. Jetons un coup d’œil à chacune de ces raisons.

  • S’il s’avère que l’erreur est mineure, je me sentirais bête de la mentionner et je perdrais son respect, car j’aurais l’air de ne pas pouvoir régler une petite erreur sans aide.

    C’est le meilleur scénario! N’ayez pas peur d’un peu de ridicule. Si vous parlez d’une erreur à votre supérieur et qu’il existe une solution simple, vous résoudrez le problème facilement, gagnerez la confiance de votre supérieur pour votre honnêteté et pour avoir posé les bonnes questions et acquérez une nouvelle compétence professionnelle du même coup. Dites-le à votre supérieur!

  • Peut-être que je pourrais résoudre le problème moi-même. Peut-être que personne ne le saura jamais.

    Combien êtes-vous prêt à miser sur ce « peut-être »? N’oubliez pas que votre supérieur a probablement obtenu son poste parce qu’il effectuait auparavant très bien votre travail actuel. Donc, avant d’essayer de régler un problème, demandez à un expert la meilleure façon de procéder (votre supérieur est l’expert le plus proche). En demandant de l’aide à votre supérieur, vous résoudrez le problème plus efficacement, développerez une réputation de personne soucieuse de bien faire les choses et apprendrez potentiellement quelque chose de nouveau. Dites-le à votre supérieur!

  • Si mon erreur est très grave, je pourrais avoir de gros ennuis.

    C’est vrai. Mais les problèmes que vous pourriez avoir en admettant immédiatement votre erreur seront bien moindres que ceux auxquels vous pourriez vous exposer plus tard pour avoir fait comme si de rien n’était. Votre employeur actuel vous donnera rarement une bonne référence plus tard si vous ignorez les problèmes. Oui, l’erreur pourrait entraîner des répercussions, mais vous serez également perçu comme quelqu’un d’honnête, de fiable et de responsable. Alors, parlez-en à votre supérieur!

Votre situation peut sembler mauvaise maintenant, mais elle pourrait être pire. Expliquez ce qui s’est passé à votre supérieur.

De quelle manière dois-je informer mon supérieur d’une erreur que j’ai commise au travail?
Vous avez commis une erreur, et cette erreur a entraîné un problème qu’il faut résoudre. En informant votre supérieur de l’erreur que vous avez commise, vous devez veiller à résoudre le problème qui en découle.

Chercher un bouc émissaire n’aide jamais à résoudre un problème. Que vous blâmiez quelqu’un d’autre ou vous excusiez et demandiez pardon, le problème sera toujours là et devra tout de même être résolu. Acceptez-en la responsabilité, présentez vos excuses sincèrement et brièvement, décrivez ce que vous avez fait et collaborez avec votre supérieur pour régler le problème.

Soyez franc et honnête lors de votre conversation initiale avec un gestionnaire au sujet d’une erreur que vous avez commise. N’essayez pas de minimiser le problème ou d’échapper à la responsabilité de vos actes. Si le problème ne risque pas de s’aggraver s’il n’est pas immédiatement réglé, réfléchissez à quelques solutions que vous pourriez suggérer si on vous le demande. Concentrez-vous d’abord sur la résolution du problème.

En montrant que vous vous préoccupez plus des effets de votre erreur sur les autres personnes (clients, fournisseurs, collègues, actionnaires, etc.) que vous-même, vous prouverez que vous êtes un employé digne de l’entreprise.

Que dois-je faire pour corriger le problème après avoir commis une erreur au travail?
En supposant que vous ayez déjà informé votre supérieur de ce qui s’est passé (c’est la première étape), la résolution du problème variera en fonction de votre situation particulière.

Décrire honnêtement et en détail ce que vous avez fait est généralement un élément important du processus. Vous devrez peut-être le faire plusieurs fois, auprès de plus d’une personne ou par écrit. Soyez disponible.

On pourrait aussi vous demander ce que vous avez fait pour résoudre le problème. Expliquez ce que vous avez fait ou expliquez pourquoi certaines des solutions que vous avez envisagées semblaient imparfaites et pourquoi vous estimiez avoir besoin de l’avis d’un expert.

N’oubliez pas que vous en savez plus sur le contexte immédiat de votre erreur que quiconque et que votre capacité à communiquer ces renseignements sera importante pour résoudre le problème. N’oubliez pas non plus que même si vous avez commis une erreur, vous êtes toujours un membre utile de votre équipe, bien qu’il soit probablement préférable de suivre les directives, d’offrir de l’aide et de limiter les suggestions à celles qui ne sont pas envisagées par les autres.

Comment puis-je rétablir la confiance après avoir commis une erreur au travail?
Tout le monde fait des erreurs. Les gérer efficacement peut vraiment jouer en votre faveur. En gérant vos erreurs de manière franche et honnête, vous contribuez déjà beaucoup à rétablir la confiance dont vous jouissiez auparavant. Vous pourriez même vous être révélé un membre précieux et proactif de l’équipe.

Voici d’autres choses que vous pouvez faire une fois la situation réglée :

  • Redoublez de professionnalisme. Les gestes valent plus que les paroles lorsqu’il est question de gagner la confiance. Le meilleur moyen de vous bâtir une réputation de fiabilité est de vous consacrer à nouveau aux signes visibles de fiabilité, comme vous présenter au travail à l’heure, bien habillé et avec une bonne attitude.

  • Élaborez un plan durant vos temps libres et présentez-le. Que ferez-vous pour vous assurer que le problème ne se reproduise plus? Si vous estimez qu’il serait utile d’acquérir certaines compétences, indiquez-le dans votre plan. Si vous étiez distrait ou si vous n’étiez pas en pleine possession de vos moyens au moment où vous avez commis l’erreur, déterminez comment éviter cet état à l’avenir. Une simple liste à puces fera parfaitement l’affaire. Présentez ensuite ce plan à votre supérieur pour lui montrer que vous faites des efforts, et obtenez ses suggestions.

  • Prenez soin de vous. Tout le monde fait des erreurs, mais les erreurs sont plus susceptibles de se produire si vous souffrez de solitude ou si vous êtes affamé, en colère, fatigué, ennuyé, malade ou autrement épuisé. Si vous vous trouviez dans l’une de ces situations au moment de votre erreur, souvenez-vous que vous assurer de rester alerte et en pleine possession de vos moyens est souvent essentiel pour pouvoir prendre soin des autres. Vous devrez peut-être résoudre un problème de votre vie personnelle de manière plus proactive.

Serai-je congédié à cause de cette erreur?
C’est possible. Vous pourriez aussi être rétrogradé ou faire l’objet d’une supervision accrue pendant un certain temps.

Quoi qu’il advienne, vous devez garder deux choses à l’esprit :

  1. Le développement personnel et professionnel est difficile, mais l’échec est le meilleur des enseignants. Vous apprendrez de cette erreur et vous développerez en tant qu’employé, que ce soit à cet emploi ou à un futur poste.

  2. Travailler pour un gestionnaire ou une entreprise qui congédient régulièrement des employés simplement pour avoir commis des erreurs sans leur donner l’occasion d’apprendre d’elles n’est de toute façon probablement pas une très bonne situation à long terme.

Faire face aux conséquences d’une erreur au travail n’est jamais amusant, mais si vous adoptez la bonne attitude, vous pouvez renforcer votre relation avec votre employeur.

Et sinon? Communiquez avec un recruteur d’Aerotek pour explorer vos options pour votre prochain poste. Créer un compte carrière est gratuit, et nos experts sont prêts à vous aider.