1. Accueil
  2. Nouvelles

Le contact humain : Parce que les processus n'ont pas tous besoin d'être automatisés

Thumbnail Image
Selon un sondage réalisé en 2015 par Allegis Group® Inc auprès de 1 400 employeurs et 13 000 candidats, ce n'est pas parce qu'une tâche de recrutement peut être automatisée qu'elle doit nécessairement l'être. Bien que les avantages d'utiliser la technologie pour automatiser des tâches de recrutement soient évidents, qu'il s'agisse de permettre aux organisations qui embauchent du personnel d'atteindre un plus grand public ou de faciliter la navigation dans le processus de candidature, les organisations doivent évaluer soigneusement les répercussions positives et négatives de l'intégration d'améliorations technologiques et de raccourcis.

De prime abord, l'automatisation ne semble offrir que des avantages : un plus grand nombre de candidats, des délais de réponse plus rapides et des fichiers numériques faciles à classer et à consulter.

Cependant, comme le montre le sondage, les meilleurs processus de recrutement mettent en valeur la partie « humaine » des « ressources humaines ». Il ne faut pas oublier que les gestionnaires d'embauche, les recruteurs et les candidats doivent tous communiquer en personne à certains moments pour s'assurer que le candidat est la personne idéale et qu'il deviendra un excellent employé.

Voici un aperçu des réponses au sondage que les organisations qui embauchent ont données :

  • 71 % indiquent que le processus de recrutement est devenu plus automatisé;
  • 60 % mentionnent qu'elles ont subi des conséquences ou des inconvénients imprévus en raison de l'utilisation accrue de la technologie dans le processus de recrutement :
    • 54 % déclarent qu'il est plus difficile d'évaluer la compatibilité culturelle,
    • 46 % déclarent qu'il est plus difficile d'évaluer si les candidats possèdent les compétences adéquates,
    • 33 % indiquent que leur processus de recrutement est en fait plus lent en raison de l'automatisation.
Bien que les pratiques de recrutement continuent de s'améliorer et d'évoluer grâce à la technologie, plus particulièrement l'automatisation, celle-ci peut poser de nouveaux défis. Les dirigeants reconnaissent qu'il faut utiliser la technologie à bon escient et que la communication en personne ne devrait jamais être complètement abandonnée parce que certains renseignements et certains contextes ne se présentent que lors de contacts humains.

C'est d'ailleurs l'avis de Jillian Dregalla, une spécialiste en recrutement d'Aerotek qui possède des années d'expérience en recrutement professionnel et en formation. « Nous travaillons avec des gens et non avec des produits. Donc, si nous perdons le contact humain en raison de l'automatisation, nous perdons une importante occasion de créer les liens nécessaires à un partenariat commercial, ce qui peut nuire à l'expérience client. Les services que nous offrons, comme de la formation sur le marché, de la rétroaction sur les curriculum vitæ et des conseils pour les entrevues, ont une incidence sur la vie et la carrière des gens et nous ne pouvons pas les offrir au moyen de solutions automatisées. »

La technologie pour faciliter le recrutement
Le processus de recrutement exige souvent l'analyse de grandes quantités de données : descriptions de poste, lieux des offres d'emploi, taux de réponse et données sur les candidats. Imaginez-vous devoir trier seulement 100 curriculum vitæ et classer les renseignements qu'ils contiennent à des fins de comparaison. L'automatisation aide les gestionnaires d’embauche à évaluer et à surveiller les indicateurs de rendement clé, les accords sur les niveaux de service et les rapports.

Les sites d'emplois et les systèmes de suivi des candidatures constituent des outils importants pour simplifier le processus. « Chez Aerotek, notre système de suivi des candidatures nous permet de découvrir rapidement d'excellents candidats sur le marché pour les postes à pourvoir en raison de la façon dont il est automatisé et classé », souligne Mme Dregalla. « Grâce à une fonction de notre base de données, nous sommes en mesure de diriger des candidats vers des carrières potentielles pour eux et de trouver facilement des candidats qui ont déjà travaillé fructueusement chez nos clients et obtenu d'excellentes recommandations pour les faire travailler rapidement. »

Les responsables en acquisition de talents devraient examiner attentivement les outils technologiques au sein de l'organisation pour s'assurer que chaque outil contribue à atteindre les objectifs de recrutement. Il peut s'avérer utile de comparer le nombre d'outils disponibles pour des tâches précises et de songer à en réduire le nombre pour mettre en place un processus d'embauche plus cohérent.

À quel moment doit-on communiquer de personne en personne
Le contact humain demeure essentiel dans certaines situations et dans certaines transactions importantes au cours du cycle d'embauche. Continuez d'utiliser la communication interpersonnelle pour vérifier de nouvelles exigences, pour discuter des difficultés en matière d'embauche de ressources humaines ou des tendances du gestionnaire d'embauche en matière de rejet ou pour fournir de la rétroaction concernant une entrevue à des candidats. Une utilisation excessive de l'automatisation peut avoir des conséquences néfastes sur les relations en raison du manque de chaleur humaine lors des moments plus délicats du processus d'embauche. »

Les meilleurs recruteurs sont soucieux des inconvénients ainsi que des avantages liés à l'utilisation de solutions technologiques. En utilisant les outils de façon stratégique, ils peuvent faire épargner du temps et de l'argent à leur organisation. Cependant, ils n'oublient pas de profiter des avantages de la communication en personne lorsqu'elle s'avère nécessaire pour obtenir de meilleurs résultats.

Vous voulez en savoir plus? Revenez la semaine prochaine pour la partie 3 de 5 ou accédez au document technique contenant les résultats complets du sondage.