1. Accueil
  2. Nouvelles

L'industrie aérospatiale canadienne connaît une croissance impressionnante

L'industrie aérospatiale canadienne connaît une croissance rapide et les derniers rapports montrent qu'elle atteint de nouveaux sommets.
D'après le récent rapport sur l'État de l'industrie aérospatiale de l'Association des industries aérospatiales du Canada, l'industrie pousse l'innovation à une nouvelle altitude et les rapports montrent que le rythme des dotations de personnel et d'embauche continue de croître.

« Les chiffres publiés aujourd'hui illustrent la croissance et le dynamisme constants de l'aéronautique canadienne ainsi que le rôle important que joue notre secteur comme chef de file en matière d'innovation industrielle au Canada et à l'étranger », selon Jim Quick, président et directeur général de l'AIAC. « En offrant des emplois hautement qualifiés et à salaires élevés, en entraînant l'innovation industrielle et en publiant des revenus en croissance, notre industrie est fière de sa forte contribution aux emplois, aux communautés et à l'économie du Canada ».

L'industrie aérospatiale a contribué à environ 172 000 emplois au total à l'économie canadienne en 2013, soit presque 28 milliards de dollars, selon cette source. Elle a aussi récemment connu de hauts niveaux d'innovation, ce qui permet de maintenir les prévisions de croissance dans un avenir proche.

Cette industrie est aussi une des meilleures et des plus brillantes au pays pour la recherche, le développement et les exportations. Les dépenses dans l'industrie aérospatiale pour ces entreprises s'élèvent à environ 1,7 milliard de dollars par an, soit environ cinq fois la moyenne de la production industrielle, qui est aussi en croissance.

La construction d'avions au Canada se situe aussi dans le haut de la fourchette de la plupart des estimations de l'industrie et il est prévu qu'elle continue d'augmenter deux fois plus rapidement d'ici 2021, en grande partie grâce à la place croissante que prend le pays sur le marché des gros avions.

Plus précisément, l'emploi dans la fabrication des systèmes spatiaux a été caractérisé par l'innovation, avec des employés aux salaires élevés et des petites et moyennes entreprises spécialisées dans la recherche et le développement. Les capacités de productions sont aussi grandement saluées, avec en particulier un fort volume de dépenses liées à la défense.

Une large exposition
La province de l'Alberta a observé que l'industrie aérospatiale du pays se trouve au cinquième rang parmi les pays de l'Organisation pour la coopération et le développement économique en matière de revenus et de contributions potentielles au PNB. Elle canalise aussi près de 42 milliards de dollars de revenus vers plusieurs chaînes d'approvisionnement, avec 80 % de sa production exportée à l'international.
Les entreprises qui travaillent avec le secteur aérospatial canadien incluent des FEO comme Boeing, Airbus, Bombardier et Embraer. Plus de 20 % de ses activités globales sont consacrés aux processus de recherche et développement, fournissant un grand nombre de perspectives d’emploi aux travailleurs comme aux pilotes grâce à ses 177 écoles de pilotage.
Plus précisément, le secteur de l'Entretien, la réparation et la révision a généré plus de 6,5 milliards de dollars de revenus annuels avec près de 27 000 employés en tout. Ce secteur de l'industrie offre des services sur l'ensemble des appareils, qu'il s'agisse d'avions commerciaux à un ou deux couloirs, ou encore d'avions régionaux à réaction et à turbopropulsion, d'avions d'affaires, militaires et d'hélicoptères. Souvent, il permet aussi d'améliorer la réparation des moteurs et des accessoires et de réviser l'usage de produits comme les turbines à gaz et les moteurs à piston.

Une productivité en croissance
Le site Web de la province de l'Alberta note que la croissance de productivité de cette industrie a clairement augmenté au cours de la dernière décennie. La production a augmenté de 53 % entre 2002 et 2009 et cette tendance s'est maintenue au cours des dernières années. Le secteur est aussi en tête en matière de croissance de la productivité et de valeur ajoutée par employé.
De plus, le Canada a une solide réserve de futurs employés, avec 22 universités canadiennes parmi les 500 premiers sites dans le monde. Le pays a décerné 11 450 diplômes d'ingénieur de premier cycle en 2010, soit un taux par habitant plus élevé qu'aux États-Unis, et 3 000 étudiants terminent chaque année des cours en relation avec l'aérospatial.