1. Accueil
  2. Nouvelles

Remonter à la source des difficultés de recrutement

Thumbnail Image
Selon un sondage réalisé en 2015 par Allegis Group Inc auprès de 1 400 employeurs et 13 000 candidats, les employeurs ne sont pas satisfaits de leur processus d'embauche. Lorsqu'ils affichent un poste vacant, ils sont frustrés du nombre de candidatures qu'ils reçoivent ainsi que de la qualité de celles-ci. Quels facteurs ont une incidence sur le bassin de candidats et que peuvent faire les employeurs pour attirer plus de candidats, et surtout plus de candidats de qualité?

Le sondage a révélé que chez les employeurs :
  • seulement un tiers sont très satisfaits du nombre de candidatures obtenues;
  • la moitié indiquent avoir reçu trop peu de candidatures pour chaque poste vacant;
  • seulement un tiers sont très satisfaits de la qualité des candidats ayant postulé.
Alors, les employeurs peuvent-ils faire quelque chose pour augmenter leur taux de satisfaction à l'égard du processus? Tout à fait.

Qu'est-ce qui distingue les meilleurs?
Les employeurs qui ont indiqué, dans le sondage, être très satisfaits des candidats ont un point en commun : ils accordent la priorité à l'expérience du candidat. Autrement dit, ils se concentrent sur le processus de recrutement du point de vue du candidat et s'assurent de l'optimiser.

Les candidats interrogés ont classé les trois éléments les plus importants pour eux dans le processus de recrutement :
  • 85 % souhaitent entretenir une communication constante tout au long du processus;
  • 81 % veulent des descriptions de poste précises;
  • 63 % désirent que les entreprises qui embauchent du personnel répondent à leurs appels et leurs courriels.
Ce qui peut être mesuré peut être fait
Les organisations qui mesurent la performance en matière d'acquisition de talents d'après la satisfaction des candidats ont beaucoup plus tendance à dire que les facteurs suivants ne constituent pas des problèmes :
  • la qualité des candidats;
  • le nombre de candidats;
  • le délai pour pourvoir un poste vacant;
  • le coût par employé embauché;
  • le processus d’intégration.
Malgré cela, seulement 35 % des employeurs classent l'expérience du candidat parmi les trois premières mesures de performance de l'acquisition de talents.

Les frustrations liées au produit de l'acquisition de talents, c'est-à-dire la qualité des candidats, découlent le plus souvent des problèmes au niveau du processus de recrutement.
Près de deux organisations sur cinq ne disposent d'aucun processus de recrutement documenté pour assurer le succès du processus. Il n'est donc pas étonnant que moins de la moitié des gestionnaires d’embauche, des professionnels de ressources humaines et des candidats se disent très satisfaits du processus de recrutement. Sans processus défini, le recrutement devient désorganisé et donne des résultats irréguliers.

Même les employeurs qui disposent d'un processus documenté travaillent fort pour assurer une certaine harmonie et une compréhension au sein de l'organisation. Après tout, un document sur le processus ne peut pas à lui seul garantir que tous les groupes concernés adopteront les comportements adéquats.

Notre recherche a montré que les organisations qui reconnaissent les vérités essentielles en matière de recrutement et qui adaptent leur processus de recrutement en conséquence gagnent la bataille pour attirer les talents.

Vous voulez en savoir plus? Revenez la semaine prochaine pour la partie 2 de 5 ou accédez au document technique contenant les résultats complets du sondage.