1. Accueil
  2. Nouvelles

Les machinistes dans le laboratoire ouvert des réseaux sociaux – « Regardez ce que j'ai créé »

Thumbnail Image

Ryan Zellars répond au pseudonyme Web « Allted » lorsqu'il partage ses projets et ses inventions avec d'autres « créateurs » sur Thingiverse. Thingiverse est la plateforme sociale par excellence destinée aux machinistes, aux ingénieurs, aux passionnés et aux inventeurs amateurs. Allted est l’un des milliers de créateurs qui partagent en ligne leurs incroyables œuvres avec d’autres simplement pour le plaisir de participer et de contribuer à une communauté de créateurs.

Les créateurs ne constituent pas un nouveau phénomène. Les gens bricolent avec des appareils dans leurs moments de loisir depuis l’invention des premières machines, leur curiosité stimulant l’innovation. Au cours des dernières années, ces bricoleurs amateurs se rencontraient dans des lieux réels pour travailler ensemble sur leurs projets. Ils partageaient leurs outils et leurs machines, ainsi que le loyer et d'autres factures importantes liées à l'électricité.

L’émergence de laboratoires ouverts virtuels comme Thingiverse, MakerSpace et de communautés sociales comme Reddit’s /r/Machinists constitue une nouveauté. Sur ces forums, des créateurs comme Allted téléversent avec fierté descriptions, images, vidéos et même caractéristiques techniques de leurs créations. Ils permettent ainsi aux autres membres du laboratoire ouvert d’apprécier et de commenter leur travail et de contribuer à son amélioration.

Voici comment Allted décrit sur sa page de projet Thingiverse le routeur LowRider Full-Sheet CNC qu'il met au point : « En terminant l'assemblage, je publierai les différentes pièces ici. Dès que j'aurai fini avec les pièces, j'amorcerai les directives d'assemblage. Aucune ETA pour le moment, dès que possible. À ce stade, il s'agit plutôt d'une publication alpha. Je suis le seul à l'avoir utilisé. Il fonctionne bien lorsque je l'utilise. La majorité des pièces seront fort probablement mises à jour, impression à vos risques et périls. Je rassemble lentement les pièces les plus difficiles à trouver et je les apporte à l'atelier. Les questions devraient trouver leur réponse au fil des mises à jour et de la publication des pièces et des renseignements. »

Son partage est encore plus captivant lorsqu’on voit sont routeur full-sheet CNC à l’œuvre plus bas, dans sa « courte vidéo d’essai ». Allted invite également les créateurs intéressés à discuter et à collaborer avec lui sur son propre site Web. Sur ce site, le fil de conversation relatif à son routeur full-sheet CNC est davantage approfondi.



La lecture des commentaires sur le projet d'Allted nous rappelle les nombreux autres fils de créateurs que nous avons consultés en ligne. L'envie irrépressible de partager entre créateurs est de toute évidence aussi forte que contagieuse et collaborative. D'après notre expérience avec des créateurs, des machinistes, mécaniciens et soudeurs aux ingénieurs en tout genre, les machinistes semblent être les plus sociables en matière de création et de partage.

Le partage entourant les objets qu'ils fabriquent est un élément essentiel au développement professionnel et à la satisfaction personnelle de bon nombre de machinistes. L'extrait d'une publication par un machiniste chevronné sur le subreddit r/Machinists présenté ci-dessous porte sur le rôle du partage dans l'acquisition de compétences. Il offre un aperçu de la passion que développent les machinistes pour le laboratoire ouvert et de la camaraderie professionnelle qu'alimente ce dernier.

« [I] Ceci est principalement publié dans l'intérêt de la discussion et à l'intention des moins expérimentés. Voici ma façon de style « camion monstre » de fabriquer de petites pièces... Je vois plusieurs publications de gens moins expérimentés. Je me souviens que lorsque j'ai commencé, cela semblait être un art obscur, car la technique ne se trouve dans aucun livre. Ce serait génial que nous partagions certaines de nos techniques et astuces pour en faire profiter les moins expérimentés et pour nous entraider en enrichissant nos connaissances. Je recommencerai certainement pour obtenir de meilleurs résultats. Voilà une épreuve rapide. J’essaierai de penser à faire preuve de plus de minutie pour obtenir de meilleurs résultats... J’ai hâte de voir votre publication! »

Comparez le ton et l'esprit du partage sur le laboratoire ouvert au contenu plus traditionnel que l'on retrouve au quotidien sur nos propres réseaux sociaux et vous observerez que le laboratoire ouvert adopte un ton particulièrement motivant. C’est aussi rafraîchissant qu’intrigant et nous avons fait appel à nos recruteurs d’Aerotek pour connaître ce qui, à leur avis, stimule ces créateurs.

Kit Nelson est directeur de comptes et travaille avec certains de nos meilleurs machinistes à notre bureau de San Diego. Nous lui avons demandé d'expliquer le phénomène des machinistes branchés sur ces laboratoires ouverts virtuels. « Nous connaissons tous cette fierté que l’on ressent en partageant l’une de nos réalisations. Cette satisfaction de dire « Regardez ce que j’ai accompli! » qui remonte au tout début de notre enfance. Cela fait partie de la motivation. Mais je travaille avec eux chaque jour et je sais que beaucoup d’entre eux s’intéressent à des domaines comme le machinisme et la soudure parce qu’ils ont soif de l’excitation de créer une chose nouvelle et différente à laquelle tous attacheront une grande valeur. En fait, en particulier lorsqu'il est question de leurs projets personnels, je parle plutôt de tous les créateurs qui partagent leur esprit et leur talent, ainsi que leur passion pour la création. Dans mon bureau, nous passons beaucoup de temps plongés dans ce monde, car cela nous offre une profonde perception de ce que font ces gens chevronnés lorsqu'ils ne sont pas au travail. Nous avons ici, à San Diego, des clients qui fabriquent des moteurs d'avions et des dispositifs médicaux et qui travaillent sur d'importants projets sur lesquels nous comptons au quotidien. Nous constatons que ceux qui consacrent autant de temps à leurs projets personnels sont souvent plus qualifiés et créatifs dans leur vie professionnelle. »

Comme l'évoquent les commentaires de Kit Nelson, à Aerotek, nous nous immergeons dans le monde des employés contractuels que nous aidons chaque jour à propulser et à faire progresser leur carrière. En ce qui a trait aux machinistes, ce qui n'était auparavant qu'un monde d'entrepôts et de garages est devenu une communauté virtuelle de créateurs à travers un large éventail de réseaux sociaux et de sites.

Vous êtes machiniste et vous avez la créativité et l'ingéniosité nécessaires pour propulser votre carrière en travaillant avec nous. Nous aimerions vous connaître. Créez ou mettez à jour votre profil gratuit et consultez nos perspectives d'emploi actuelles.